La BD Victor Jara - La Voix Du Peuple - Des Ronds Dans L'O de Maxence Emery & Joséphine Onteniente
21,80 €
21,80 €
Quantité

Coup de coeur

(0/5)

NOTES DES LECTEURS

NOTRE PITCH

Scène inaugurale glaçante : Santiago, coup d’État du 11/09/73, suicide de Salvator Allende et prise de pouvoir de Pinochet... Le récit alterne alors entre la journée du 11 septembre (vignettes rouges) et la biographie de Victor Jara en flash-back (vignettes bleues), nous permettant ainsi d’appréhender la petite et la grande Histoire… qui vont bientôt se rejoindre.  

D’abord homme de poésie et de théâtre, Victor Jara fera finalement sa renommée en tant que chanteur-guitariste engagé. Des drames de son enfance au début de sa popularité, de son humanité à son engagement politique, on suit en filigrane la vie de cet artiste extrêmement populaire dont les chants sont encore repris aujourd’hui dans les manifestations.

Les illustrations sans fioriture de Joséphine Onteniente offrent toute l’attention aux personnages, à leurs émotions, à leurs joies comme leurs douleurs. 

On ressort plus instruit sur cette sombre période chilienne et sur cet artiste de conviction, icône populaire passée à la postérité. Un magnifique hommage à ce personnage si attachant, une leçon d’humanisme et d’engagement.

FRAGMENT

« Je crois que d’une certaine manière la chanson a déjà pris plus d’importance dans ma vie que le théâtre. Impossible de rester de marbre avec tout ce qu’il se passe. Je vois aussi tout ce que l’amour, la vraie liberté, les hommes et les femmes peuvent faire pour tout cela. J’ai besoin du bois et des cordes d’une guitare pour donner libre cours à la joie et à la tristesse. Il y a trop d’injustice sociale, d’indifférence et de censure. »

LES MOTS QUI VIENNENT

Chili - Victor Jara - coup d’état – chanteur populaire – engagement – amour - humanité

ATOUTS

Le récit haletant – la construction du roman – les personnages attachants

MOOD

En écoutant un morceau de Victor Jara, bien entendu, par exemple Manifiesto.

Maxence Emery est un touche à tout, globe-trotter, épris de grands espaces et de photographie. Il vit actuellement à Lyon. On lui doit notamment les portraits de SDF à la fin du livre Hosni (2009), écrit et dessiné par Maximilien Le Roy. Le livre obtient le Prix littéraire des lycéens et apprentis rhônalpins 2011.

Ayant rencontré l'exilé cubain Alejandro González Raga à Madrid par l’intermédiaire de Reporters sans frontières, il décide de raconter son histoire dans Printemps noir (2013), avec Thomas Humeau au dessin. Victor Jara est son premier album publié aux Éditions Des ronds dans l'O.

Diplômée des études d'arts appliqués EDAIC, Joséphine Onteniente est une illustratrice lyonnaise. Victor Jara est sa première bande dessinée.

Détails du produit

Victor Jara - Des ronds dans l’O

Fiche technique

Pages
166
Éditeur
Des ronds dans l'O

La presse en parle

BD GEST

10 sept. 2020

Très beaux panoramas

(…)En cette rentrée, Des ronds dans l’O édite, en partenariat avec Amnesty International, une biographie dessinée de Victor Jara (1932-1973), musicien folklorique éminemment populaire et militant communiste qui a payé de sa vie sa volonté de défendre les plus humbles dans ses textes. Cette publication arrive alors que, depuis 2019, les rues chiliennes résonnent de ses chansons, reprises par une population manifestant contre les inégalités, et qu’en 2018, neuf de ses dix tortionnaires ont (enfin !) été condamnés par leur pays pour son assassinat. (…) Il [le dessin] va toujours à l’essentiel, s’affranchissant souvent des décors, mais offrant quelquefois de très beaux panoramas. Enfin, il s’appuie sur une colorisation jouant sur une alternance des variations de deux couleurs principales – le bleu et le rouge -, auxquelles s’ajoutent des touches de blanc, de noir et des grisés. Quand les teintes dominantes s’interpénètrent, c’est pour souligner un élément ou renforcer une ambiance.(…)

LA BANDE DU 9

octobre 2020

Instructive et pleine d'humanité

Maxence EMERY et Joséphine ONTENIENTE proposent de redécouvrir celui que le poète Pablo NERUDA aurait surnommé le « rossignol », tué lors du coup d’État mené par Augusto PINOCHET, et qui a provoqué également la mort du président démocrate Salvador ALLENDE. (…)Les auteurs ont réussi avec cette bande-dessinée à nous faire revivre une période noire du Chili tout en dessinant la beauté cruelle de l'engagement avec cet artiste que fut JARA que les idées et idéaux ont transformé en héraut d'une nation qui a conservé de ses chansons à la fois la fierté d'un pays et la combativité pour que les inégalités et la corruption cessent au Chili. Cette œuvre est à la fois instructive et pleine d'humanité pour tou·te·s ceux et celles qui paient de leur liberté voire de leur vie leur engagement à l'instar de la dédicace adressée en hommage à la chanteuse kurde Nûdem DURAK que les autorités turques ont emprisonnée depuis 2015.

COMIXTRIP

08 oct. 2020

Une très jolie biographie du chanteur chilien

Maxence Emery et Joséphine Onteniente dévoilent Victor Jara, une très jolie biographie du chanteur chilien engagé dans ce pays sud-américain sous la présidence de Salvador Allende et la dictature de Pinochet. Passionnant ! (…)Ce parcours saisissant et passionnant est très bien conté. Le lecteur est facilement happé par une vie si dense. On le sait, une biographie en bande dessinée n’est jamais aisée. Les 170 pages s’enchaînent avec fluidité et l’on est accroché par ce parcours hors-norme et tellement humain de Victor Jara. La partie graphique de Joséphine Onteniente est douce, très lisible et plaisante. Ce ressenti est accentué par de magnifiques couleurs faites de grands aplats et un trait épais d’une belle souplesse.

RADIO PULSAR

05 oct. 2020

Chronique de l'album Victor Jara - La voix du peuple dans l'émission X-Bulles

Pour voir la vidéo :

Avis des lecteurs

Commentaires (0)