La BD Manolis - Cambourakis de Allain Glykos & Antonin
18,96 €
18,96 €
Quantité

Coup de coeur

(0/5)

NOTES DES LECTEURS

NOTRE PITCH

1922 - Manolis, un garçon grec de 7 ans, connait une enfance heureuse, entouré de sa famille et de ses amis turcs, près de Smyrne (aujourd’hui Izmir). Même si elles ne partagent ni la même religion, ni la même langue ou alphabet, les deux communautés vivent en bonne intelligence. Cette quiétude va cependant voler en éclat avec l’arrivée de l’armée turque repartie à la conquête de territoires partagés par les alliés en 1918. Séparé de ses parents, Manolis va devoir fuir précipitamment avec sa grand-mère. Commence pour lui une longue odyssée à la recherche de sa famille.

Le dessin en noir et blanc, au crayon parfois rehaussé de lavis, sert parfaitement bien ce récit souvent sombre mais réussit également à traduire la luminosité des paysages méditerranéens.

On est très vite touché par la détermination farouche de Manolis face à cette épreuve et l’on suit avec tension et affection son destin. Ce récit d’exil à hauteur d’enfant permet d’appréhender un pan de l’histoire mal connue, nommée aussi “la Grande Catastrophe“. 

FRAGMENT

« - Moi, j’avais un ami, il s’appelait Ismet.
- Ismet ? mais c’est Turc !
- Oui
- Tu avais un ami turc ?
- Oui !
- Ici, les Turcs n’étaient pas nos amis.
- Pourquoi ?
- Parce qu’ils occupaient la Crête. Nous, on les combattait. Les Turcs, ils tuaient les gens. Ils nous obligeaient à prier comme eux.
- Ce n'était pas comme ça à Vourla avant la guerre. On vivait avec eux. Ils étaient gentils. »

LES MOTS QUI VIENNENT

Grecs d’Asie mineure - Grande catastrophe de 1922 – exode - enfance

ATOUTS

Sujet mal connu – lecture fluide - personnage de Manolis attachant

MOOD

Une envie de mieux comprendre la fin de l’empire Ottoman

À NOTER

Quelques scènes violentes - inspiré de la vie du père de l’auteur

Allain Glykos est né en 1948. Il vit et enseigne à Bordeaux. Romancier, il a publié une vingtaine de livres, dont plusieurs d’inspiration autobiographique, principalement publiés aux éditions de L’Escampette. Il est également l’auteur d’un film documentaire autour de la figure de son père pour les télévisions françaises et grecques. Manolis de Vourla a d'abord été publié sous forme de roman en 2005. Aux éditions Cambourakis, il est l’auteur de trois bandes dessinées avec Antonin.

Antonin est né en 1986, il dessine depuis tout petit dans les marges des cahiers. Il est l’un des animateurs du fanzine bordelais Zymase. Ses premières bandes dessinées Tout est bien qui finit bien et les Aventures de Roger Pixel, ainsi que le carnet de voyage Karakolo (Prix de la presse du festival du Carnet de voyage de Clermont-Ferrand en 2011) ont paru aux éditions Croc en jambe. Manolis est son premier projet d’envergure.

Détails du produit

Manolis - Cambourakis

Fiche technique

Pages
192
Éditeur
Cambourakis

La presse en parle

L’Avis des Bulles

mai 2013

Atmosphère intense

À se procurer absolument pour sa portée pédagogique, son atmosphère intense ainsi que ses visuels superbes.

MONDOMIX

mai 2013

De l’émotion à la réflexion

Le noir et blanc tendre et pudique emporte le lecteur au pays d’Ulysse et à l’ère des frontières meurtrières. Pourtant, le scénariste se défend – avec raison – de livrer un album historique : « L’Histoire avec un grand H finit par nous faire un peu oublier qu’elle est faite de drames singuliers. Les grands font l’Histoire, les petits la subissent. Le plus intéressant, c’est d’entrer dans la grande Histoire par la petite porte. » En 192 pages, Manolis y parvient à merveille, passant délicatement de l’émotion à la réflexion, de runique à l’universel.

dBD Magazine

mai 2013

Un précieux document historique et un récit d’initiation

Adaptation du roman d’Allain Glykos, Manolis est à la fois un précieux document historique et un récit d’initiation. Avec son dessin frais, le jeune auteur livre un travail d’une maturité prometteuse, notamment lorsqu’il aborde les sentiments du jeune protagoniste. Un auteur à suivre de près.

wmaker.net

mai 2013

Un très beau noir et blanc

Antonin réalise là un livre tout en subtilité. C’est avec un très beau noir et blanc, qu’il retranscrit la vie de Manolis, mais plus encore que les situations et les actions dans lesquelles il va être plongé, c’est la description de ses sentiments, de leurs changements, qui est absolument parfaite. […] Sans jugement aucun, sans misérabilisme, les auteurs nous expliquent clairement et simplement, un des pans assez peu connus dans notre pays, d’une des parties de notre histoire contemporaine. Manolis est un très bon livre.

Avis des lecteurs

Commentaires (0)