le livre Entre la source et l’estuaire de Grégoire Domenach Le Dilettante
16,11 €
16,11 €
Quantité

Coup de coeur

Entre la source et l'estuaire

(5/5)

NOTES DES LECTEURS

NOTRE PITCH

Justin, le narrateur entreprend le convoyage d’un remorqueur entre les Pays-Bas et la Bourgogne en compagnie de son père. Un jour, ils font escale dans un village au bord du Doubs pour réparer une avarie et Justin fait alors la connaissance de Lazare. Défiguré et solitaire, le vieil homme semble susciter l’animosité du village ; il va lui confier son histoire tragique…

Nous n’en dirons pas plus mais il y sera question d’amitié, d’amour, de trahisons, de cupidité, le tout dans un décor où la nature est omniprésente : la rivière et ses abords apportent une touche singulière et supplémentaire à la tension grandissante au fil du roman.

On est happé par l’atmosphère de ce village aux personnages si authentiques. Un univers proche de Maupassant où se mêle tableaux intemporels et histoires sombres. Un court roman très efficace !

FRAGMENT

« Un réseau de ravines sculptait les versants face à nous, tandis que d’imposantes falaises de grès tombaient en à-pic sur la rivière. De grandes taches sombres roulaient à la surface des flots, provenant des nuages qui voilaient le soleil et qui dansaient autour de lui en dessinant une couronne d’épines. La lumière oscillait sans cesse, cela fatiguait les yeux. La chaleur m’épuisait. La sueur dégoulinait sur mon front, collait à ma nuque et entre mes omoplates. J’étais mal assis dans sa barque, ou plutôt j’étais mal à l’aise, assis dans sa barque et son récit, et puis, comme un genre de crécelles, d’invisibles oiseaux planqués dans la forêt s’écriaient sporadiquement sur notre passage. Lazare avait changé d’attitude : il avait replongé dans une forme de déprime amère, le timbre de sa voix était plus rauque, plus décidé. Presque menaçant. Il me prenait à témoin, je le sentais, il y avait une tension sourde, comme s’il m’en voulait de l’avoir incité à raconter son histoire. »

LES MOTS QUI VIENNENT

Amour – amitié - cruauté – trahison - rivière - rivalité

ATOUTS

Intemporalité du récit - écriture ciselée

MOOD

Au bord d’une rivière…

À NOTER

Prix Marcel-Aymé 2021

Grégoire Domenach est né en 1989 à Chamonix et a grandi en Haute-Savoie. Il a étudié la science politique pendant quatre ans au Québec. Sa profonde curiosité l’a conduit en Ukraine, en Pologne, en Russie et jusqu’au Kazakhstan, avant de revenir s’installer en Franche-Comté. Il a navigué sur de nombreux fleuves et rivières dans tous les pays qu'il a traversés.

Il est l’auteur de Nébuleuses des Écorchés (2013), paru aux Éditions l'Harmattan et de Psyanka (2015), paru aux Éditions Carnets d'Art. Entre la source et l’estuaire est son troisième roman.

Détails du produit

Entre la source et l'estuaire - Le Dilettante

Fiche technique

Pages
190
Éditeur
Le Dilettante

La presse en parle

LE FIGARO MAGAZINE

8 janv. 2021

Un roman beau et noir

Inutile d’aller chercher au fond des États-Unis pour écrire du bon Southern Gothic : le pays de Marcel Aymé suffit, la preuve avec ce roman beau et noir…

LA CROIX

28 janv. 2021

Un roman insolite et mélancholique

Grégoire Domenach, qui a pas mal bourlingué, signe un livre d’atmosphère à la Simenon, d’odeurs et de nature, de sentiments extrêmes, dont le cadre est une rivière. Un premier roman, insolite et mélancolique, entre deux eaux, parmi une sarabande d’oiseaux, de feuilles mortes et de remous.

le matricule des anges

18 nov. 2021

Une réussite poétiquement bachelardienne

Un roman élémentaire, où le feu des passions le dispute au secret des eaux. (…) Et puis, tout au long des pages qui les traverse, l’eau. Avec, dans “l’impérieux silence du matin“, des rêveries de reflets, d’herbes flottées et de courants, qui font de ce roman une réussite très poétiquement bachelardienne…

l'obs

25 fév. 2021

Un premier roman au talent éclatant

Une manipulation glaçante que Grégoire Domenach déploie avec maestria. Placé sous les auspices de Simenon, un premier roman au talent éclatant.

LA MONTAGNE

28 mars 2021

Un petit bijou de plaisir

Faites-vous plaisir, et un bien fou par les temps qui courent ! Le long d’une halte fluviale paumée au fin fond du Doubs, optez pour le pas de côté, celui qui change tout… Un petit bijou de pur plaisir de conter et de lire. Le Simenon du Charretier de la Providence aurait salué cette parabole qui vous embarque parfois vers Giono. En dérivant, l’air de rien, vers l’universel. 

Avis des lecteurs

Commentaires (1)
Note: