(5/5)

NOTES DES LECTEURS

NOTRE PITCH

Anatole Bétancourt, ancien consultant en perte de vitesse, se retrouve plongé dans le monde du PMU. Une bière et un stylo à la main, les yeux rivés sur l’écran de télévision du bar, il élabore une stratégie pour gagner ses paris à tous les coups… ou presque. Embarqué dans un milieu inconnu, il tombe dans une frénésie hippique dont il va difficilement se défaire…

On s’attache clairement à cet anti-héros, tombé dans l’addiction des paris. Anatole a l’art de se mettre dans des situations rocambolesques et de nous faire rire malgré ses mésaventures et ses mauvaises rencontres dans ce monde des turfistes. On y croise également des personnages déjantés et on assiste avec beaucoup de plaisir à leurs péripéties rocambolesques ! Après cette lecture, vous ne rentrerez plus dans un café PMU sans penser à Anatole…

FRAGMENT

« Jamais on devait se foutre de la gueule de quelqu'un qui venait de perdre des thunes. C'était une règle d'or dans le milieu turfiste (…). Et ceux qui ne la respectaient pas, eh bien, c'était normal qu'ils se prennent un pain dans la gueule, tu l'avais bien cherché Madjid. (…) C'était la première fois de ma vie que j'avais assené un coup de poing à quelqu'un. Il fallait que je réfléchisse à ce que j'étais en train de devenir, car un type à cran qui se bastonnait dans les bars, cela ne me ressemblait pas. Monter sur ses grands chevaux c'est bien, mais uniquement si on est jockey. »

LES MOTS QUI VIENNENT

PMU – courses hippiques – errance – solitude – addiction - dérision

ATOUTS

Un rythme effréné – l’humour – le sujet original

MOOD

Le parfait livre de l’été, drôle et efficace !

À NOTER

Pas de chapitre et peu ponctuation mais il y a bien une raison que vous découvrirez à la fin !

Né en 1974, Sylvain Chantal est un auteur, scénariste, journaliste, auteur de théâtre et documentariste.

Il a écrit plusieurs romans dont Tu, roman paru aux éditions de L’Escarbille en 2004 et adapté au théâtre de Rezé, de dramatiques radiophoniques pour Radio France, ainsi que de plusieurs pièces de théâtre. IL a également réalisé un court métrage ainsi qu'un docu-fiction ¡ Bamos !, tourné en Amérique du Sud et diffusé en juin 2021 sur la chaine latino-américaine Latin Show.

Détails du produit

Fièvre de cheval - Le Dilettante

Fiche technique

Pages
155
Éditeur
Le Dilettante

La presse en parle

livres hebdo

5 mai 2021

Original, drôle, indattendu

C'est original, drôle, inattendu jusqu'à l'explication finale, porté par un style dadaïste qui ne répugne pas aux calembours.

LIBRAIRIE DE L'express

2021

Un ton rigolard et gouailleur

Poivrots, bras cassés, perdants même pas magnifiques : tels sont les personnages qui traversent le roman de Sylvain Chantal. Avec son ton rigolard et gouailleur, il n'a pas enfilé la casaque chic […]. C'est parfois dans les livres en apparence mineurs que le style revient au galop.

ouest-france

juin 2021

Du vrai, du vivant, du tendre, du drôle

Ça galope, ça vit, c’est du gonzo, c’est cash, pas dans la langue la plus côtée au grand prix de l’Académie française mais une langue de comptoir, sacrément musclée sous ses airs de pas y paraître, et on aime ça. Du vrai, du vivant, du tendre, du drôle, bourré des calembours, de pas de côté et digressions (de cheval) dont on raffole comme un canasson d’un quignon de pain dur. Sylvain Chantal tient son bouquin et son écriture bien à lui.

sud-ouest

2021

Une extrême justesse et drôlerie

Dans un monologue d’une extrême justesse et drôlerie, Sylvain Chantal tire le portrait de ces joueurs, à l’affût d’un tuyau, venu nul ne sait d’où, précieux et percé. […] La chute – le jockey finit toujours pas tomber -, se veut un joli rebondissement, tel un ticket gagnant.

la libre belgique

Drôle, jouissif, une fin irrésistible

En plus d'être une analyse sociologique décalée de ceux qui fréquentent les bars-tabacs - principalement des chômeurs et des retraités -, son roman est haletant, relevé par une écriture mêlant calembours, jeux de mots pourris, rebondissements dosés juste ce qu'il faut et références d'époque (Léon Zitrone, mais aussi Anne Hidalgo). Drôle, jouissif sans oublier une fin irrésistible.

20 minutes

26 juil. 2021

Un vrai pari gagnant

[…] Un réel plaisir, une grande jubilation : lire ce livre devrait être remboursé par la Sécurité sociale car il nous fait du bien. Un vrai pari gagnant !

Avis des lecteurs

Commentaires (1)
Note: