Le livre Le Répondeur de Luc Blanvillain Quidam Editeur
18,96 €
18,96 €
Quantité

Coup de coeur

(0/5)

NOTES DES LECTEURS

NOTRE PITCH

Baptiste est imitateur. Il se produit dans le petit théâtre associatif d’un ami et les fins de mois sont difficiles. Un soir, à la fin de son spectacle, le célèbre écrivain Chozène dont il est fervent admirateur lui fait une proposition surprenante : répondre à sa place aux coups de fils incessants de son entourage pour qu’il puisse se consacrer exclusivement à l’écriture de son prochain livre. Baptiste se lance avec succès dans cette usurpation d’identité sans se douter des conséquences que cela va entrainer pour lui et Chozène…

La plume ironique de Luc Blanvillain nous emporte dans un récit bien rythmé et jubilatoire et, au passage, dresse un portrait satirique de l’entre-soi du milieu littéraire et artistique.

Les relations humaines et la galerie de personnages son brossées avec mordant, (presque) personne ne ressortira épargné !

FRAGMENT

« Le rideau tomba dans une bruine d’applaudissements évasifs. On aurait pu, à l’oreille, compter le nombre de spectateurs. Baptiste s’écroula sur une chaise, dans la coulisse.

— C’était bien, affirma Vincent, c’était pas mal du tout.

Baptiste lui lança un regard navré. Entre eux, le courant était passé tout de suite. (…) Le théâtre alternatif de Vincent l’avait séduit d’emblée, une salle minuscule coincée entre un immeuble de bureaux et une supérette, dans le quatorzième, restaurée et animée par des bénévoles au sein d’une association sans le moindre espoir lucratif. (…) Le public était essentiellement constitué d’amis d’amis.

— Non, j’ai foiré Hollande. (…)

— Hollande était un peu guindé, mais tu as vraiment transcendé Gide.

— Vincent ! Qui connaît Gide aujourd’hui?

C’était l’autre problème. Il était particulièrement doué pour les voix méconnues, oubliées, les premiers ministres de la quatrième république, les chanteuses rive gauche, les animateurs de l’ORTF. Il pratiquait l’imitation de niche. »

LES MOTS QUI VIENNENT

Usurpation – imitation – reconnaissance – amour - communication

ATOUTS

L'ironie – la justesse des personnages – les rebondissements et le rythme

MOOD

Une envie de bonne comédie satirique 

Luc Blanvillain est né en 1967 à Poitiers. Agrégé de lettres, il enseigne à Lannion en Bretagne. Son goût pour la lecture et pour l’écriture se manifeste dès l’enfance. Il n’est donc pas étonnant qu’il écrive sur l’adolescence, terrain de jeu où il fait se rencontrer les grands mythes littéraires et la novlangue de la com’, des geeks, des cours de collèges et de lycée. Il est l’auteur de nombreux romans jeunesse, BD et de trois romans au total : Nos âmes seules (Plon, 2015) et Pas de soucis (Quidam 2022).

Détails du produit

Le Répondeur - Quidam

Fiche technique

Pages
260
Éditeur
Quidam

La presse en parle

L'Express

27 fev. 2020

Brillante comédie

(…) Si Le Répondeur multiplie rebondissements et quiproquos, cette brillante comédie de mœurs penche moins du côté de la farce que d'une satire drôle, subtile aussi, nourrie de dialogues épatants. Luc Blanvillain excelle à mener une réflexion profonde sur la création littéraire et artistique à l'ère de la tyrannie des smartphones et du tout médiatique, pointant
« l'inlassable puissance pérorante du rhizome numérique, l'imagination des commentateurs et l'énergie des trolls ». La belle écriture de cet agrégé de lettres offre une parenthèse bienvenue.

l'humanité

2020

Roman téléphonique réjouissant

(…) Ce roman téléphonique réjouissant donne à entendre, en filigrane, les symptômes d'une époque abusée par la technologie, quasi schizoïde, compulsive sur écran tactile, gourmande de hashtags et soumise à la puissance des trolls. Une époque
« d'extinction des feux » où tout un chacun peut, armé d'outils dits de communication, naviguer dans le faux-semblant et plonger au cœur de la
« mimêsis », loin de ce que Lacan, cité par l'auteur, nomme le « réel », qu'il définissait ainsi : « Le réel, c'est quand on s'en prend plein la gueule. »

On l'a lu

Janvier 2020

Une comédie intelligente, un vrai régal

Voici un excellent roman, une comédie intelligente et bien menée qui se dévore d’une traite. (…) En visant les travers du petit milieu germanopratin que Baptiste rêve de côtoyer, on glisse dans la satire à bon escient, sans jamais tomber dans l’outrance caricaturale ni le snobisme. Par ailleurs, le roman parle avec vérité et pudeur des relations familiales et amoureuses, et de la difficulté réelle à communiquer. Enfin, les mises en abyme vertigineuses délivrent une réflexion profonde sur l’identité, le mensonge, la célébrité, l’écriture et la vie. Le style impeccable et les personnages attachants en font un roman contemporain réjouissant, qui joue savoureusement avec les codes littéraires et sociétaux à l’ère de la communication obligée. Un vrai régal !

L'Or des livres

20 jan. 2020

Histoire fantasque et déjantée, en élégance et en finesse

Le Répondeur est une sorte de fable très actuelle et très drôle tournant autour d'un écrivain célèbre un peu archaïque devant faire face au
« bourdonnement des temps
modernes » dans un « ghota germanopratin » auquel il semble relativement indifférent. C'est une comédie ironique où Luc Blanvillain nous invite plus largement à méditer sur la création artistique, comme sur la communication, sur notre relation à l'autre. (…) Et, bien que l'argument de départ soit totalement irréaliste - le livre, d'emblée placé sous une épigraphe de Villiers de L'Isle-Adam, ne se revendiquant pas du réalisme ni même de la vraisemblance - le procédé s'avère « finalement si romanesque » qu'il redore « le blason de la littérature ». D'autant plus que le style ironique et distancié de l'auteur, tout en vivacité, en élégance et en finesse, réussit à nous entraîner sans efforts dans cette histoire fantasque et déjantée aux multiples et cocasses rebondissements.

Avis des lecteurs

Commentaires (0)