le livre La Déconnexion de Éric L’Helgoualc’h - Éditions du Faubourg
17,91 €
17,91 €
Quantité

Coup de coeur

Pages:305
Éditeur:Éditions du Faubourg
(5/5)

NOTES DES LECTEURS

NOTRE PITCH

Élias Naccache est un mystère pour ses contemporains ; comment ce startupper devenu millionnaire grâce à Internet dans les années 2000 s’est retrouvé à combattre Daech auprès de volontaires chrétiens ?

Le narrateur, qui le connaît depuis l’adolescence, mène l’enquête et le portrait d’Élias se dessine peu à peu, des souvenirs de collégiens jusqu’au surprenant dénouement. 

Ce texte très juste nous amène à questionner l’impact sur une vie des médias et des réseaux sociaux, des intox et du complotisme. Ce roman psychologique palpitant, c’est aussi la place de la religion et de la laïcité aujourd’hui, les mirages de la réussite et de l’argent et, plus intimement, le rôle que peut jouer l’amour dans notre destinée.

On ne s’ennuie pas, on s’interroge beaucoup ; les personnages prennent vie sous nos yeux avec justesse, sagacité et humour. Une satire sociale très réussie !

FRAGMENT

« Une parodie de la scène d’Iron Man où Tony Stark croupit dans une geôle talibane atteignit en quelques heures les trois millions de vue sur YouTube. Mon ancien ami était devenu un mème. Il y avait quelque chose de vertigineux à voir son image happée par cette immense machine à transformer le moindre geste en objet de fantasmes. Lui qui avait bâti sa fortune sur l’essor des réseaux sociaux, théorisé ce mouvement, fourni les moyens de son prodigieux déploiement, voilà qu’il se retrouvait à son tour au cœur du vortex. »

LES MOTS QUI VIENNENT

Réseaux sociaux - French tech – religion - Liban–Syrie - amitié - disparition -immigration

ATOUTS

L’originalité du sujet (notamment sur le sens de la réussite) – une écriture percutante – l’humour et l’auto-dérision 

MOOD

En sevrage de réseaux sociaux ! – avant de regarder The Social Dilemma

Éric L'HELGOUALC'H est né en 1980. Après une carrière dans la communication et le web, il se lance dans l’écriture avec une première enquête de société parue en 2011 : Panique aux frontières, enquête sur cette Europe qui se ferme. Il est immédiatement remarqué pour sa pertinence et la finesse de ses analyses. Une dizaine d’années plus tard, il sort son premier roman, La Déconnexion (Éditions du Faubourg). Son style fluide et réaliste ainsi que la crédibilité avec laquelle il bâtit ses intrigues sont un véritable délice de narration. 

Détails du produit

La Déconnexion - Éditions du Faubourg

Fiche technique

Pages
305
Éditeur
Éditions du Faubourg

La presse en parle

l'humanitÉ

17 déc. 2020

Un premier roman très réussi

Un jeu de piste fascinant qui suit à la trace la paradoxale "radicalisation à l'envers" de celui qu'on prend pour un fou, un fasciste, une victime ou un génie du mal. Ce premier roman très abouti dessine le portrait d'un homme singulier et aussi celui de toute une époque.

Le Matricule des Anges

13 janv. 2021

Une enquête psychologique et policière

La Déconnexion est une enquête, à la fois psychologique et policière. (...) Éric L'Helgoualc'h distille l'histoire d'un homme jusqu'à en reccueillir l'essence, sans perdre de vue qu'il s'agit d'un conte ontolgique. Une fable qui a sa morale : « Tout homme a son point de rupture, une limite au-delà de laquelle sa volonté s’effondre ».

L'Orient-Le Jour

15 oct. 2020

Palpitant

Un premier roman palpitant. (...) Dès la première phrase du roman, le lecteur est attrapé, tenu en haleine, pour ne plus lâcher, jusqu’à la dernière ligne, se demandant ce qui a pu arriver à ce petit génie du web...

toute la culture

18 août 2020

Enthousiasmant

Un premier roman enthousiasmant qui interroge la modernité sans tomber dans les pièges de l’exercice.

GQ

Janv. 2021

Vif, enlevé, documenté

Il y a des livres purements contemporains qui réunissent les ingrédients de l'époque. La Déconnexion en fait partie. (...) C'est vif, enlevé, hyper documenté. Bref, ça se lit tout seul.

Konbini

21 sep. 2020

Une histoire mordante

Le roman d’Éric L’Helgoualc’h, La Déconnexion, publié aux Éditions du Faubourg, raconte cette trajectoire aussi singulière qu’improbable. Une histoire mordante, plutôt classique dans la forme, avec son lot de rebondissements, d’histoires d’amour contrariées, de personnages désabusés et insondables – le tout porté par un travail de documentation solide, qui nous mène de la naissance de l’Internet français aux vicissitudes géopolitiques du Liban et de la Syrie.Si nous en parlons sur Konbini Techno, c’est parce que cette fiction apporte, mine de rien, son lot de réflexions sur, justement, cette naissance de l’Internet français et ce qui en découlera dans la société française (en vrai) et dans la trajectoire d’Elias Naccache. Elle raconte ces jeunes pionniers iconoclastes, avides d’argent, certes, mais aussi gavés d’espoirs. Espoir d’un monde meilleur en reliant les gens mais aussi de faire face, à la française, aux mammouths de la tech américaine.
Entendons-nous : l’aspect tech du roman ne concerne qu’une partie de l’ouvrage. Tout autour, il y a de la psychologie en forme de puzzle, des personnages secondaires bien brossés et une peinture bien sentie de la France fascisante. Tout ce que l’on peut attendre d’un roman.

LES NOTES

19 août 2020

Un reflet d'une époque

Ce premier roman, reflet d’une époque, bouscule des clichés idéologiques, interroge nos certitudes, nos jugements. Une raison d’être de la littérature.

Avis des lecteurs

Commentaires (2)
Note: