le livre Des diamants pour le prolétariat -  éditions du canoë de Julian Semenov
18,96 €
18,96 €
Quantité

Coup de coeur

Des diamants pour le prolétariat

Pages:496
Éditeur:Les Éditions du Canoë
(0/5)

NOTES DES LECTEURS

NOTRE PITCH

1921, le tout jeune régime soviétique doit faire face à une famine d’une ampleur sans précédent. Il faut trouver un moyen d’acheter de la nourriture à l’étranger et ce, en détournant le blocus, afin de ne pas fragiliser le pouvoir tout nouvellement en place. L’une des solutions est d’utiliser à cette fin le trésor considérable constitué par les avoirs, diamants et bijoux de l’ancienne aristocratie.

Semenov orchestre et met en scène avec virtuosité le marché qui s’en suit, par moments marché de dupe, et les tractations où chacun essaie d’y trouver son intérêt. Rigorisme et exigence idéologique du nouveau régime voisinent alors avec la corruption la plus désinhibée…

Ce livre, écrit dans un style incisif et nerveux (les dialogues), équilibre formidablement intrigue policière (enquêtes, filatures…) et paysage politique passionnant qui l’accompagne. On suivra avec impatience tout au long de la lecture ces personnages d’une grande réalité.

FRAGMENT

« - Tout État doit prendre exemple sur le jardinier qui est attentif à chaque fleur, même si elle n’est pas de saison. Alors que vous, le bon grain ou l’ivraie, vous traitez tout en bloc.

- Papa, quand à l’église, on sonne les cloches, effrayés, les pigeons aussi s’envolent, et les corbeaux les suivent… N’est-ce pas ? Pour quelle heure faut-il commander la voiture demain matin ? Ton train est à 6h40 ?

- Les corbeaux ne prennent pas la voiture, ils vont à pied…  »

LES MOTS QUI VIENNENT

URSS - corruption – bolcheviks – diplomatie – trafics - espions

ATOUTS

Un aspect évoqué décisif et peu connu de ce moment de l'Histoire - On se sent vraiment à "l'intérieur" de l'Histoire

MOOD

Quand on a du temps devant soi pour bien sentir la “rythmique“ du texte, donc un temps de lecture conséquent.

À NOTER

Ne pas hésiter à revenir régulièrement à l’index en début de lecture pour bien fixer les personnages, sinon on risque de se perdre. Ne gêne pas la lecture, les personnages principaux étant peu nombreux. - Rattrapez votre retard, le Tome 4 vient de sortir !

Julian Semenov (1931-1993) est un écrivain russe, immensément populaire en Russie, cependant méconnu en France. Un musée lui est consacré en Crimée et la plupart de ses livres ont été adaptés à l’écran.

La chute de l’Union Soviétique en 1991 occulte son œuvre dans les pays occidentaux qui ne s’intéressent qu’aux écrivains dissidents.

Aussi remarquable que John Le Carré dont il constitue l’alter ego de l’autre côté du rideau de fer, il met en scène, dans la « série Stierlitz » que les Éditions du Canoë s’emploie à faire connaître, les enjeux géopolitiques de l’Union Soviétique.

Ami de Simenon, talentueux, fécond, exceptionnellement bien renseigné sur le grand jeu Est-Ouest, son œuvre est un continent à découvrir.

Détails du produit

Des diamants pour le prolétariat - Éditions du Canoë

Fiche technique

Pages
496
Éditeur
Les Éditions du Canoë

La presse en parle

la revue des livres

2e semestre 2021

Rocambolesque à souhait

(…) Tous ces personnages réels qui ont fait l'histoire de ces années dramatiques,sont traités avec une finesse psychologique d'où toute caricature est absente.
Aristocrates, écrivains, héros bolchéviques, prostituées, bandits, sont tous acteurs de cette période anarchique des premières années de la révolution.
Rocambolesque à souhait, cette fiction nous montre également les représentations historiques des russes des années 70. Lénine, brillant, pragmatique, jouant toujours avec un coup d'avance, est bridé et se bat contre la bureaucratie. La Russie, sa culture, son "âme" restent le socle de la nation. À la question posée par un Allemand à un émigré russe blanc « Qu’allez-vous trouver en Sovpedie* sinon la misère et l'oppression ? », l'émigré lui répond « la Russie ». Les agents soviétiques ne se battent pas pour de l'argent mais pour un idéal. Staline apparaît brièvement, son cas est éludé. En bas de page sont mentionnées les dates d'exécutions de tous les personnages historiques qui entrent en scène : entre 1934 et 1937.
Cette vision a quelque peu changé dans la Russie nationaliste actuelle, c'est ce qui fait la valeur de ce roman. A lire.
*nom donné à la Russie nouvellement soviétique.

LibÉration

8 jan. 2021

Grande admiration pour Julian Semenov (par Edgar Morin)

(…) (Julian Semenov) est un grand auteur d’une ampleur et d’une générosité de pensée exceptionnelle. En vrai écrivain, il a le sens des complexités humaines et j’ai peut-être été davantage passionné par les personnages et ce qu’il nous dit de l’année 1921, que par l’histoire des diamants. Cette découverte me confirme que la grande littérature russe est la plus mouvante de toutes, elle qui me fait découvrir cet épisode d’une révolution pas encore captée par Staline. Que tous les bolcheviks cités aient été exécutés en 1937-38 par Staline, comme l’indiquent les notes de bas de pages attachées à leur nom par l’auteur, donnent une dimension tragique supplémentaire. J’ai la plus grande admiration pour Julian Semenov.

HUMANITÉ DIMANCHE

9 jan. 2021

Captivant

(…) Un roman d’espionnage historique et politique qui nous entraîne dans un formidable tourbillon d’aventures !

Avis des lecteurs

Commentaires (0)