Le livre C'était l'an 42 de Nella Bielski - éditions Quidam
17,06 €
17,06 €
Quantité

Coup de coeur

C'était l'an 42

(0/5)

NOTES DES LECTEURS

NOTRE PITCH

Paris 1942. Karl Bazinger, voyageur, épicurien, est officier de la Wehrmacht dans un Paris occupé dont il apprécie les divertissements. Loyal envers son pays, il est cependant loin de soutenir le nazisme. La visite inopinée pour une soirée de l’un de ses amis, Hans, officier de la Luftwaffe, va susciter nombre d’interrogations… De l’autre côté de l’Europe, à Kiev, on retrouve Katia, médecin, victime collatérale du bolchevisme puis du nazisme.

Officiers allemands, opposants au régime, espions, les destins des personnages se retrouvent liés. Nella Bielski nous décrit les choix singuliers et intimes des individus face à l’oppression.

L’existence de l’Orchestre rouge, réseau de résistance à l’Allemagne nazie, apolitique et international nous a particulièrement intéressés et permis de découvrir un des multiples aspects de la Seconde Guerre mondiale sous un angle moins connu.

Un thriller à la fois poétique, historique et mélancolique !

FRAGMENT

« Rien de mal ne t’arrivera ce soir, tu es protégé…“  lui disait une voix venue du fond de lui.

La protection se présenta sous la forme d’un pot de confiture enveloppé dans une page du bottin téléphonique. Macha Troubetskoï le sortit de son cabas, à la fin du repas, avec deux autres, destinés aux Féval et à Karl .

 Mes malades me couvrent de cadeaux, soupira Macha. Les Russes ont l’habitude d’en faire à tout bout de champ.

Acuité de traqué, Hans Bielenberg repéra à l’instant que son pot était enveloppé d’une page propre, lisse, alors que les deux autres l’étaient de feuilles toutes froissées.

Une fois dans sa chambre, au Raphaël, il déplia la page du bottin et vit que certaines lettres y étaient soulignées. Il ne rentrerait pas à Berlin les mains vides. »

LES MOTS QUI VIENNENT

Mélancolique - douceur - sacrifice - mystère - liberté - résistance - violence

ATOUTS

Une certaine poésie et émotion alors que le contexte est éprouvant

MOOD

Pour redonner espoir en l’humanité, malgré tout !

Nella Bielski est née en Ukraine (alors territoire de l’ex URSS) en 1937 et décédée en 2020 à Antony. Elle sera professeure de russe, membre du comité de lecture chez Robert Lafont, actrice et auteure de sept textes. Enfant pendant la guerre, elle a fait des études de philosophie à Moscou. Sa thèse de fin d’études est consacrée à Sartre. Elle rencontre au début des années 60 à Moscou un journaliste français qu’elle épouse et vient vivre en France. Nella Bielski était Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres. C'était l'an 42 est son dernier livre.

Détails du produit

Nella Bielski
C'était l'an 42 - Quidam

Fiche technique

Pages
192
Éditeur
Quidam

La presse en parle

libellis

18 jui. 2008

« Avant qu’il ne soit trop tard, lisez et conseillez ce magnifique roman, sensible et émouvant. Entre Paris et la Russie, pendant l’occupation allemande, le destin de trois personnages pleins d’humanité. L’anti-Bienveillantes… » Michel Sanche

Avis des lecteurs

Commentaires (0)